• Home
  • eauvlf
  • Le manchot Happy Feet est de retour en Antarctique

Le manchot Happy Feet est de retour en Antarctique

first_imgLe manchot Happy Feet est de retour en Antarctique Le manchot empereur baptisé Happy Feet est rentré chez lui en Antarctique ce dimanche. Retrouvé sur une plage à environ 3.000 kilomètres de sa colonie, il est devenu une véritable star en Nouvelle-Zélande avant que ses soigneurs ne décident de le renvoyer dans sa contrée d’origine. Le manchot superstar est arrivé à bon port. Dimanche, Happy feet a achevé son voyage à destination de l’Antarctique. Un périple destiné à ramener le manchot empereur chez lui, plus de deux mois après qu’il se soit échoué sur l’une des plages de Nouvelle-Zélande à quelque 3.000 kilomètres de sa colonie. A son arrivée, l’animal avait alors été rapidement pris en charge au zoo de Wellington où les vétérinaires l’ont soigné et remis en forme après la longue expédition qu’il avait réalisée. Six semaines qui ont suffi à Happy feet pour devenir une véritable star, alors que les Néozélandais se sont précipités au zoo pour venir le voir.  À lire aussiLes images d’un incroyable phénomène sous-marin aperçu sous l’Antarctique (Vidéo)Mais une fois soigné, il fallait bien que le manchot empereur retourne à la vie sauvage. Ainsi, il avait embarqué il y a quelques jours pour l’Antarctique à bord du navire Tangaroa qui l’a finalement ramené chez lui. Dimanche matin, le pingouin a été libéré à près de 80 kilomètres au nord de l’île Campbell, non sans quelques réticences.  Lisa Argilla, la vétérinaire en chef au zoo de Wellington, a en effet signalé que Happy Feet avait eu besoin de quelques “encouragements” pour quitter la caisse qu’on lui avait fabriqué au zoo et qui a fait office de demeure sur le Tangaroa pendant six jours. Mais le manchot s’est ensuite remis à l’eau, en glissant sur la rampe prévue à cet effet, précise Cyberpresse. Néanmoins, s’il a retrouvé sa liberté, il n’est pas non plus complètement abandonné puisque les vétérinaires du zoo l’ont équipé d’une puce GPS qui permet de suivre ses déplacements.  Le 5 septembre 2011 à 16:22 • Maxime Lambertlast_img

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *